Dicoplus le dictionnaire où tous les mots sont cliquables

Définition(s) du mot Relief

Mots en rapport : Reliage Relier Relieur Religieusement Religieux Religion Religionnaire Reliquaire Reliquat Reliquataire
s. m.
  Ouvrage de sculpture plus ou moins relevé en bosse. On appelle Haut relief ou Relief entier, Celui qui est de l'épaisseur de toute la chose représentée ; Demi-relief, Celui où la représentation des objets sort à moitié d'un fond sur lequel elle semble posée ; et Bas-relief, Celui où la représentation des objets a moins de saillie encore. Ouvrage de relief, de demi-relief, de bas-relief. Un beau bas-relief. Une frise ornée de bas-reliefs.
  Il se dit, dans un sens analogue, en termes de Gravure sur métaux et sur pierres fines. On grave en creux ou en relief sur les métaux et sur les pierres. Cette médaille a beaucoup de relief.
  Il se dit aussi en termes de Peinture, et signifie, La saillie apparente des objets. Cet objet est si bien peint, qu'il est absolument de relief. Le relief de la peinture n'est qu'apparent. Les figures du premier plan de ce tableau ont beaucoup de relief.
  Plan en relief. Voyez PLAN.
  RELIEF, se dit, figurément, de L'éclat que certaines choses reçoivent de l'opposition ou du voisinage de quelques autres. Certaines couleurs, opposées les unes aux autres, se donnent du relief. La laideur d'une femme donne du relief à la beauté d'une autre.
  Il se dit aussi, figurément, de L'éclat, de la considération que donne une dignité, un emploi, une bonne action, etc. Les emplois qu'il avait occupés donnaient du relief à sa famille. Son nouvel emploi lui donne du relief. Les auteurs médiocres croient se donner du relief en critiquant les chefs-d'oeuvre.
  RELIEF, signifie, en termes de Fortification, La hauteur d'un ouvrage au-dessus du terrain sur lequel il est construit.
  Il signifie, en termes de Marine, La hauteur d'un bâtiment au-dessus de la surface de l'eau. Ce bâtiment a peu de relief au-dessus de l'eau.
  RELIEF, en termes de Jurispr. féodale, Droit que le vassal payait à son seigneur lors de certaines mutations, et qui variait suivant les différentes coutumes.
  RELIEF, signifie aussi, L'ordre du prince qu'obtenait un officier qui avait été absent pour une cause légitime, afin de toucher ses appointements échus durant son absence. Obtenir un relief pour être payé.
  En termes d'ancienne Pratique, Lettres de relief d'appel, ou simplement, Relief d'appel, Lettres de la petite chancellerie, qui autorisaient à faire intimer ou assigner pour procéder sur l'appel qu'on avait interjeté d'une sentence. Il lui fit signifier un relief d'appel.
  Lettres de relief, signifiait aussi, Lettres de réhabilitation de noblesse.
  RELIEFS, au pluriel, signifie, Ce qui reste des mets qu'on a servis. Reliefs de table. On leur donna les reliefs du festin. Ce sens a vieilli.